Une piscine en inox: c’est quoi ?

par | 22 Déc 2022 | Actus

Alternative aux traditionnelles piscines en béton ou à coque, la piscine en inox est une solution pertinente pour les projets de construction ou de réhabilitation de piscine. Le premier bassin en inox fut construit à Pfarnwerfen en Autriche en 1968 et fonctionne encore sans problème. Cette solution est déjà très répandue en Autriche, Allemagne, Hollande, Danemark, Suède…Et elle connaît un bel essor en France ces dernières années. Dans cet article nous vous expliquerons la composition d’une coque de piscine en inox et les principaux avantages à installer ce type de bassin.

Qu’est-ce qu’une coque de piscine en inox ?

Le principe d’une coque de piscine en inox s’apparente beaucoup à celui utilisé pour la fabrication de citernes ou de réservoirs. Un bassin en inox est donc composé de tôles d’inox assemblées entre elles par soudure. À cette coque peuvent également s’ajouter différents équipements (escaliers, échelles, banquettes, buses de massage etc..), le tout forme alors un ensemble homogène en un seul matériau.

Construction Rennes piscine Brequigny

Sur le marché des piscines en inox, un minimum de vigilance s’impose sur le choix de l’inox si l’on veut s’assurer une grande longévité des équipements. L’inox 304, parfois utilisé par le passé, moins cher puisqu’ayant une teneur de nickel plus basse, ne convient pas dans le milieu humide et corrosif d’une piscine. Se piquant très rapidement au contact de l’eau chlorée, il est à proscrire. C’est donc au minimum de l’inox 316L (appelé également  » inox marin  » car utilisé pour l’accastillage des bateaux) qu’il convient d’exiger dans les cahiers des charges pour la construction neuve ou la réhabilitation de piscine. A ce sujet, n’hésitez pas à consulter les garanties de ZELLER France.

Quels sont les avantages d’installer une piscine en inox ?

Les principaux avantages d’installer une coque de piscine en inox sont les suivants :

  • Esthétique : l’inox permet toutes les audaces, comme le plus grand classicisme et s’adapte aux nouvelles formes de bassins.
  • Hygiénique : les mousses, algues et bactéries n’adhèrent pas sur l’inox. Le brassage de l’eau est homogène et sans zones mortes.
  • Ecoresponsable : l’inox est issu à 70% du recyclage et est recyclable à 100%. Il y a peu ou quasi pas de déchets de chantier.
  • Economique : une coque de piscine en inox ne nécessite quasi aucune réparation durant plusieurs décennies. Le nettoyage annuel est rapide (2 à 3 jours d’arrêt maximum pour un bassin sportif de 25m*). Le surcoût à la construction, quand il y en a un, est amorti sur moins de 15 ans.

La solution inox est intéressante aussi bien en réhabilitation qu’en construction neuve. En réhabilitation, c’est une nouvelle coque qui est construite par plaquage des tôles dans le vieux bassin. Il ne s’agit donc pas d’une simple réparation mais bien d’une construction neuve à l’intérieur du vieux.
L’intérêt du bassin inox se retrouve dans le calcul du coût global grâce à sa facilité d’entretien et sa longévité.
Les bassins inox, même s’ils ont la réputation, pas toujours justifiée, d’être plus chers que les autres procédés, présentent l’intérêt de ne plus coûter en frais de maintenance. Seuls les frais de nettoyage annuels sont à budgéter. De plus, il n’y a pas de réparation à faire durant plusieurs décennies et le surcoût à la construction, quand il y en a réellement, est amorti dès qu’avec d’autres systèmes, des travaux seraient à prévoir.
Investir dans un bassin en inox, c’est donc faire un investissement rentable sur le long terme qui prend tout son sens quand on pense qu’un centre aquatique a une durée de vie de 30 à 40 ans.

*Un bassin sportif de 25m par exemple, se vide en une nuit en gravitaire, peut être entièrement nettoyé en moins d’une journée à deux personnes pour être rempli et remis en chauffe le soir même. Un arrêt technique pour ce bassin ne dure ainsi que 2 à 3 jours maximum.